top of page
  • Philippe Gauthier

11 signes que vous manquez d'intelligence émotionnelle.





Lorsque l'intelligence émotionnelle (IE) a été présentée pour la première fois au grand public, elle a servi de maillon manquant dans une découverte surprenante : les personnes avec des QI moyens surpassent celles avec les QI les plus élevés 70% du temps.


Cette tendance a jeté un sérieux doute sur l'idée largement répandue selon laquelle le QI était la seule source de réussite.

Des décennies de recherche pointent désormais vers l'intelligence émotionnelle comme étant le facteur critique qui distingue les meilleurs performers du reste du groupe. La connexion est si forte que 90% des meilleurs performers ont une intelligence émotionnelle élevée.


« Sans aucun doute, l'intelligence émotionnelle est plus rare que les connaissances académiques, mais mon expérience montre qu'elle est en réalité plus importante dans la formation d'un leader. On ne peut simplement pas l'ignorer. » – Jack Welch


L'intelligence émotionnelle est ce petit "quelque chose" en chacun de nous qui est un peu intangible. Elle affecte la manière dont nous gérons notre comportement, naviguons dans les complexités sociales et prenons des décisions personnelles pour obtenir des résultats positifs.


Malgré l'importance de l'IE, sa nature intangible rend très difficile de savoir combien vous en avez et ce que vous pouvez faire pour vous améliorer si vous en manquez. Vous pouvez toujours passer un test scientifiquement validé, comme celui inclus dans nouveau livre du Dr. Travis Bradberry.


Malheureusement, les tests d'IE de qualité (scientifiquement valides) ne sont pas gratuits. Le Dr. Travis Bradberry a donc analysé les données des millions de personnes qui ont passé son test d'IE afin d'identifier les comportements qui sont les marques d'une faible QE. Ce sont ces comportements que vous voulez éliminer de votre répertoire.


  1. Vous vous stressez facilement. Lorsque vous refoulez vos sentiments, ils se transforment rapidement en sensations inconfortables de tension, de stress et d'anxiété. Les émotions non exprimées sollicitent l'esprit et le corps. Vos compétences en intelligence émotionnelle aident à rendre le stress plus gérable en vous permettant de repérer et de gérer les situations difficiles avant qu'elles n'empirent. Les personnes qui ne font pas usage de leurs compétences en intelligence émotionnelle sont plus susceptibles de recourir à d'autres moyens moins efficaces pour gérer leur humeur. Elles sont deux fois plus susceptibles de souffrir d'anxiété, de dépression, d'abus de substances, voire de pensées suicidaires.

  2. Vous avez du mal à vous affirmer. Les personnes ayant un haut niveau d'IE équilibrent politesse, empathie et gentillesse avec la capacité de s'affirmer et d'établir des limites. Cette combinaison tactique est idéale pour gérer les conflits. Lorsque la plupart des gens se sentent contrariés, ils réagissent de manière passive ou agressive par défaut. Les personnes émotionnellement intelligentes restent équilibrées et assertives en s'éloignant des réactions émotionnelles non filtrées. Cela leur permet de neutraliser les personnes difficiles et toxiques sans créer d'ennemis.

  3. Vous avez un vocabulaire émotionnel limité. Toutes les personnes ressentent des émotions, mais seules quelques-unes peuvent les identifier avec précision au fur et à mesure qu'elles surviennent. Ma recherche montre que seuls 36% des gens peuvent le faire, ce qui pose problème car les émotions non étiquetées sont souvent mal comprises, ce qui conduit à des choix irrationnels et à des actions contre-productives. Les personnes ayant un haut niveau d'IE maîtrisent leurs émotions car elles les comprennent, et elles utilisent un vocabulaire étendu de sentiments pour le faire. Alors que beaucoup pourraient simplement se décrire comme se sentant "mal", les personnes émotionnellement intelligentes peuvent préciser si elles se sentent "irritables", "frustrées", "abattues" ou "anxieuses". Plus votre choix de mots est spécifique, meilleure est votre compréhension exacte de ce que vous ressentez, de ce qui l'a causé et de ce que vous devriez faire à ce sujet.

  4. Vous faites rapidement des suppositions et les défendez vigoureusement. Les personnes qui manquent d'IE se forgent rapidement une opinion puis cèdent au biais de confirmation, ce qui signifie qu'elles rassemblent des preuves qui soutiennent leur opinion et ignorent toute preuve contraire. Bien souvent, elles argumentent, ad nauseam, pour la soutenir. C'est particulièrement dangereux pour les leaders, car leurs idées mal réfléchies deviennent la stratégie de toute l'équipe. Les personnes émotionnellement intelligentes laissent leurs pensées macérer, car elles savent que les réactions initiales sont motivées par les émotions. Elles donnent à leurs pensées le temps de se développer et de considérer les conséquences et les contre-arguments possibles. Ensuite, elles communiquent leur idée développée de la manière la plus efficace possible, en tenant compte des besoins et des opinions de leur public.

  5. Vous êtes rancunier.  Les émotions négatives associées à la rancune sont en fait une réponse au stress. Rien que de penser à l'événement envoie votre corps en mode combat ou fuite, un mécanisme de survie qui vous force à vous lever et à combattre ou à fuir lorsque vous êtes confronté à une menace. Lorsqu'une menace est imminente, cette réaction est essentielle à votre survie, mais lorsque la menace est de l'histoire ancienne, s'accrocher à ce stress provoque des ravages sur votre corps et peut avoir des conséquences de santé dévastatrices à long terme. En fait, des chercheurs de l'université Emory ont montré que s'accrocher au stress contribue à l'hypertension et aux maladies cardiaques. S'accrocher à une rancune signifie que vous vous accrochez au stress, et les personnes émotionnellement intelligentes savent qu'il faut éviter cela à tout prix. Lâcher prise d'une rancune vous fait non seulement vous sentir mieux maintenant, mais peut également améliorer votre santé.

  6. Vous n'acceptez pas que vous faites des erreurs. Les personnes émotionnellement intelligentes apprennent de leurs erreurs. En gardant leurs erreurs à une distance sûre, mais suffisamment à portée de main pour les consulter, elles sont capables de s'adapter et de s'ajuster pour le succès futur. Il faut une conscience de soi affinée pour marcher sur ce fil tendu entre ressasser et se souvenir. Se lamenter trop longtemps sur vos erreurs vous rend anxieux et craintif, tandis que les oublier complètement vous condamne à les répéter. La clé de l'équilibre réside dans votre capacité à transformer les échecs en pépites d'amélioration. Cela crée la tendance à se relever à chaque chute.

  7. Vous vous sentez souvent incompris. Lorsque vous manquez d'intelligence émotionnelle, il est difficile de comprendre comment vous vous présentez aux autres. Vous vous sentez incompris car vous ne délivrez pas votre message de manière à ce que les gens puissent comprendre. Même avec de la pratique, les personnes émotionnellement intelligentes savent qu'elles ne communiquent pas chaque idée parfaitement. Elles remarquent quand les gens ne comprennent pas ce qu'elles disent, ajustent leur approche, et répètent leur idée de manière à être comprise.

  8. Vous ne connaissez pas vos déclencheurs. Tout le monde a des déclencheurs - des situations et des personnes qui appuient sur leurs boutons et les poussent à agir de manière impulsive. Les personnes émotionnellement intelligentes étudient leurs déclencheurs et utilisent cette connaissance pour éviter les situations et les personnes avant qu'elles ne les dominent.

  9. Vous ne vous mettez jamais en colère. L'intelligence émotionnelle ne consiste pas à être gentil ; il s'agit de gérer vos émotions pour obtenir les meilleurs résultats possibles. Parfois, cela signifie montrer aux gens que vous êtes contrarié, triste, ou frustré. Masquer constamment vos émotions avec du bonheur et de la positivité n'est ni authentique ni productif. Les personnes émotionnellement intelligentes utilisent intentionnellement des émotions négatives et positives dans les situations appropriées.

  10. Vous rejetez la responsabilité de vos émotions sur les autres. Alors que les émotions viennent de l'intérieur, il est tentant d'attribuer ce que vous ressentez aux actions des autres en vous victimisent. Mais vous devez assumer la responsabilité de vos émotions. Personne ne peut vous faire ressentir quelque chose que vous ne voulez pas. Penser le contraire ne fait que vous freiner.

  11. Vous êtes facilement offensé. Si vous avez une bonne compréhension de qui vous êtes, il est difficile pour quelqu'un de dire ou de faire quelque chose qui vous contrarie. Les personnes émotionnellement intelligentes sont confiantes en elles-mêmes et ouvertes d'esprit, ce qui crée une peau assez épaisse. Vous pouvez même vous moquer de vous-même ou laisser d'autres personnes vous taquiner car vous êtes capable de tracer mentalement la ligne entre l'humour et la dégradation.

Beaucoup de choses à travailler?

La bonne nouvelle c'est Contrairement à votre QI, votre IE est très malléable. En entraînant votre cerveau en pratiquant à plusieurs reprises de nouveaux comportements émotionnellement intelligents, il construit les voies nécessaires pour les transformer en habitudes. À mesure que votre cerveau renforce l'utilisation de ces nouveaux comportements, les connexions qui soutiennent les anciens comportements destructeurs disparaissent. Avant longtemps, vous commencez à répondre à votre environnement avec intelligence émotionnelle sans même avoir à y penser.Un merci spécial au Dr. Travis Bradberry de qui j'ai appris énormément en lisant son livre Emotional intelligence habits en vente sur Amazon : https://www.amazon.com/Emotional-Intelligence-Habits-Travis-Bradberry/dp/0974719374/

299 vues1 commentaire

1 Comment

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Guest
Apr 11
Rated 5 out of 5 stars.

Très instructif

Like
bottom of page